Limite atteinte

Vous ne pouvez plus ajouter ce produit au panier.

Editions du patrimoine
14/12/17

Les Éditions du patrimoine présentent "L'Abbaye Saint-Jean-des-Vignes"

Saint-Jean-des-Vignes, l’une des plus puissantes abbayes augustiniennes de la France médiévale, fut établie dans les années 1070 sur une colline située hors du castrum d’Augusta Suessionum, l’antique Soissons, sur l’emplacement d’un cimetière mérovingien et d’une église paroissiale préromane.

Malgré le démantèlement de l’abbatiale confirmé par Napoléon en 1805, sa façade monumentale témoigne toujours de la richesse de la sculpture soissonnaise du XIIIe au XVIe siècle et des développements de l’architecture gothique dans le nord de la France, à Paris et dans les cathédrales régionales de Reims, Amiens et Soissons. Le mur du bas-côté sud de la nef et celui du chevet avec ses contreforts, partiellement conservés, rendent également perceptibles les dimensions de la grande église disparue. Entourée d’une enceinte fortifiée du XVIe siècle, l’abbaye garde son beau réfectoire, la moitié de son cloître gothique et les vestiges d’autres bâtiments claustraux médiévaux. 

La silhouette singulière de ses deux flèches est un repère majeur du paysage soissonnais et nous admirons toujours la « gigantesque silhouette [des tours] de Saint-Jean-des-Vignes, hardiment posée sur le ciel » de Soissons, chantée par Victor Hugo.

Ce passionnant guide de visite révèle pour la première fois à un large public le résultat des fouilles systématiques menées depuis 1982 par l’équipe MonArch (Monastic Archaeology), sous la direction de Sheila Bonde et de Clark Maines.